Comment arrêter de fumer

SAFE, la méthode pour arrêter de fumer en 7 jours 

Arrêtez de fumer facilement en 7 jours grâce à la méthode SAFE. Formation complète avec tous les outils et les techniques dans les livrets ainsi que les mp3 d’hypnose et de relaxation.

Prix de vente : 47 euros HT ( TVA : 20% )
Type de produit : Formation en ligne
Mis en vente depuis le : 01-01-2017 par le vendeur

Lien vers la formation:

Lien payement:

Arrêter de fumer, des méthodes simples et efficaces

fumer

 

Qui n’a jamais pensé arrêter de fumer ?

 

Nous allons voir ensemble différentes méthodes pour stopper le tabac, nous savons tous que c’est mauvais pour notre santé et que cela coûte très chère à présent de fumer.

Des millions de personnes meurent à cause du tabagisme, qu’il soit actif ou passif, il est dangereux pour notre santé et celle de notre entourage.

Il existe maintenant de nombreux moyens d’arrêter de fumer, nous allons les passer en revue et trouver je l’espère celui qui vous conviendra le mieux.

Commençons si vous le voulez bien

Pour commencer, il vous faudra respecter ces 10 règles

 

1 : Fixez vous un objectif, une date précise et tenez vous y.

2 : Débarrassez vous de tous les cendriers et briquets qui trainent dans la maison ainsi que de toutes vos cigarettes.

3 : Faites une liste du pour et du contre, je suis certain que vous trouverez plus de pour que de contre.

4 : Demandez à votre entourage de ne pas fumer en votre présence et de vous soutenir dans cette épreuve.

5 : Changez vos habitudes, bougez, faites du sport ou de la marche.

6 : Evitez les lieux publique ou l’on peut fumer et essayer de ne pas être en contact directe avec des fumeurs.

7 : Cassez la routine, ne restez pas assis à rien faire, sortez !

8 : Faites vous aider par vos amis, famille ect…

9 : Si nécessaire, utilisez un patch, ou autre substitut.

10 : Souvenez vous qu’on arrêtent de fumer pas du jour au lendemain.

Nicotine

 

Peut être que vous n’y arriverez pas du premier coup, mais ce n’est pas grave, à force de volonté et avec quelques bons conseils, je suis certain que vous allez y arriver.

Fumez vous semble peut être naturel, et bien détrompez vous, c’est tout sauf naturel, c’est la nicotine qui vous rend accro à la cigarette, elle crée une dépendance et votre cerveau est en état de manque.

Arrêter de fumer demande de la préparation, qu’elle soit mentale ou physique, car la sensation de manque peut être très difficile à gérer, les premiers jours sont les plus difficiles, mais plus le temps passe, plus cette sensation de manque va disparaître.

Peu à peu, votre corps va s’habituer, mais ne croyez pas que c’est terminé, l’envie de fumer ne disparaît pas aussi vite et les mauvaises habitudes non plus.

Vous ne devez rien lâcher, il ne faut pas céder à la tentation et se dire ben,  une c’est pas grave, si c’est grave, une seule cigarette et vous pouvez tout recommencer à zéro.

N’écoutez pas cette petite voix qui est dans votre tête et qui tente de vous entraîner dans une nouvelle spirale infernale.

Identifiez les causes et les moments de manque, ensuite notez les et dites vous “ je ne dois pas céder, je vais réussir “ répétez le vous autant de fois que nécessaire.

cigarette2

 

Si vous n’y parvenez pas seul, faites vous aider par votre famille ou vos amis, ou appliquez vous un patch de nicotine ou tout autre substitut, et dans le pire des cas, consultez un spécialiste.

Je sais que tout ca n’est pas facile, mais je vous assure qu’après vous vous sentirez cent fois mieux, que ce soit vos poumons ou votre coeur, vous ressentirez très rapidement la différence, vous aurez plus de souffle, vous dormirez mieux, vous vous sentirez plus en forme.

Dès les première 24 heures vos poumons vont commencer à se nettoyer, se régénérer, et évacuer le goudron et toutes les substances que la cigarette laisse dans votre corps.

poumon

Ne baissez pas la garde, vous aurez certainement plus d’une fois envie d’abandonner ou d’en allumer une en vous disant,  “ c’est pas grave, ce n’est qu’une cigarette “, mais il ne faut pas, si vous le faites une fois, vous le referez encore et encore, vous n’en sortirez jamais.

Avez vous déjà essayé la cigarette électronique ?

cigarettes-electroniques

 

Elle peut peut être vous aider à atteindre votre objectif, mais personnellement je considère que c’est fumer quand même, de plus, de récents tests indique qu’elle serait aussi nocive que la cigarette elle même.

Le meilleur moyen d’arrêter de fumer, c’est votre volonté, ce n’est pas un substitut de nicotine ou autre, c’est vous qui détenez la solution à votre problème.

Il existe aussi une autre façon de se libérer de l’état de manque que provoque l’arrêt de fumer, pour 90% des cas, c’est le stress qui fait augmenter cette sensation.

Avez vous déjà pensés aux huiles essentielles ?

huiles-essentilles-stress

Certaines d’entres elles apaisent et relaxent votre corps, cela pourrait aussi être une bonne alternative pour arrêter de fumer, vous les trouverez dans les magasins spécialisés et dans certaines pharmacies.

L’acupuncture peut être également un bon moyen de vous soulager, il existe de nombreux spécialistes dans ce domaine et certainement un près de chez vous.

acupuncture-definition-efficacite

Bien entendu, il ne faut pas avoir peur des aiguilles, ce qui n’est pas mon cas hélas.

Une  cigarette  est composée  de 7000 produits chimiques, dont  certains créent malheureusement en peu de temps  la dépendance au tabagisme. Ce sont ces mêmes produits qui envoient à votre cerveau « vos envies de fumer incontrôlables ou obsessionnelles » quand cela fait quelques heures que vous n’avez pas fumé ou lorsque vous cessez de fumer en prenant  la fameuse dernière cigarette.

addictive_design_infographic
une nouvelle technologie est apparue depuis peu sur le marché, c’est le laser, que vous soyez petit ou gros fumeur, il existe plusieurs traitements selon le cas. 

Il parait que cela donne d’assez bons résultats, et que cette méthode est plus rapide et efficace que les autres.

physiolaser-system-medical.gif

 

Gardez bien à l’esprit que c’est vous et vous seul qui décidez d’arrêter ou pas, ce n’est pas tel ou tel traitements qui feront que vous ayez envie ou non de fumer, c’est vous et votre volonté seulement !

Et si vous ne le faites pas pour vous même, faites le pour votre famille , vos enfants ou vos amis, je suis certains qu’aucuns d’entres eux ne désirent finir avec un cancer du poumon ou autre.

Que ce soit des gommes, des patchs, des inhalateurs ou autres traitements, pour finir c’est à vous seul de prendre la bonne décision.

fumer10

Personne ne peut prendre cette décision à votre place, réfléchissez aux avantages que vous pourriez en tirer, vous et votre entourage.Si avec tout ça vous n’y arrivez pas, sachez qu’ils existe aussi des médicaments dont les plus connus sont le Ziban et Champix, c’est ce dernier qui semble le plus performant.

Notez qu’ils ne sont pas bons marchés, comptez environ 250 euros pour un traitement de trois mois, néanmoins, certaines mutuelles proposent des remboursements partiels.

Ces médicaments agissent en bloquant le récepteur de nicotine dans votre cerveau.

Pour finir , il vous reste encore l’hypnose ou l’auto hypnose, là, on va plutôt agir sur votre inconscient, vous pouvez également vous faire aider par un coach personnel, on en trouve via certains sites sur internet, une petite recherche avec google et vous en trouverez quelques uns, vous pouvez aussi vous faire aider par téléphone par des professionnels de la santé, certains sites proposent ce service, comme “ tabacstop “ mais il y en a des autres aussi.

En conclusion, tous les professionnels de la santé vous le diront, il n’existe pas de remède miracle pour arrêter de fumer, vous seul détenez ce pouvoir.

J’espère vous avoir un peu aidé, je vous souhaite bonne chance si vous décidez de sauter le pas.

je viens de voir qu’il existe maintenant des paquets de cigarettes connectés qui ont pour but de vous aider à arrêter de fumer, connecté à votre smartphone, il a pour effet de vous fixer un but et vous y tenir.

Vous devez définir au préalable le nombre de cigarettes maximum que vous penser fumer durant la journée et grâce à un système d’empreintes digitales, le paquet vous fournira la quantité nécessaire en fonction du nombres de cigarettes choisis, ensuite le paquet sera verrouillé.

C’est plutôt pas mal comme alternative, à vous de voir….

Voici ce que proposent aujourd’hui l’industrie du tabac et ce sur quoi elle travaille.

  • Japan Tobacco International commercialise plusieurs vaporisateurs de tabac/nicotine. Ceux-ci chauffent du tabac à une température inférieure à une cigarette classique -sans brûler le tabac, donc, d’où le nom donné à ces produits « heat not burn » – et diffusent un aérosol contenant de la nicotine et des arômes grâce à la technologie de la « vaporisation ». La Pax de la compagnie Ploom (appartenant à Japan Tobacco) se présente sous la forme d’un petit tube qui tient dans la poche et qui permet de chauffer des brins de tabac. Quand le fumeur aspire, ce vaporisateur chauffe le tabac et délivre un aérosol. D’ici la fin 2018, la compagnie prévoit de quadrupler la production de son produit vendu depuis 2011. Japan Tobacco commercialise également au Japon et en Suisse Ploom Tech, « technologie hybride pour créer de la vapeur de tabac en chauffant un liquide sans nicotine qui passe à travers une capsule contenant du tabac granulé ».
  • Philip Morris International a mis au point un vaporisateur de tabac, ou cigarette chauffante, nommé IQOS. Le principe? Des mini-cigarettes (appelées HEETS) -contenant un filtre et du tabac- à insérer dans un petit appareil à chauffer et inhaler qui chauffe le tabac à température de 330°C et libère un aérosol de tabac. Cela grâce à un dispositif électronique rechargeable. Il n’y a donc pas de combustion, mais il y a de la pyrolyse (1).  Le dispositif IQOS de Philip Morris domine le marché, il est en vente dans une vingtaine de pays d’Asie et d’Europe, et dans plusieurs provinces canadiennes. Il sera commercialisé dans 30 pays d’ici la fin de l’année 2017. Le groupe Philip Morris a déposé en 2017 auprès de la FDA américaine une demande d’homologation de « produit du tabac à risque modifié » pour l’IQOS. Le groupe développe plusieurs autres produits à risque réduit, l’un contenant du tabac (TEEPS, qui chauffe le tabac sans le brûler au moyen d’un charbon ardent), et deux ne contenant pas de tabac (STEEM et VEEV). Philip Morris a racheté  en mai 2011 la technologie de vaporisation de la nicotine par réaction chimique (pyruvate de nicotine) à son inventeur, le Pr Jed Rose, Directeur du Duke’s Center for Nicotine and Smoking Cessation Resarch, et à ses co-inventeurs. Son principe de fonctionnement? Une réaction chimique entre acide nicotinique et acide pyruvique.  Le fumeur aspire l’air à travers un dispositif en forme de cigare, un produit chimique appelé acide pyruvique se mélange à la nicotine sous forme gazeuse, ce qui crée un nuage de vapeur de pyruvate de nicotine inhalable. Ce nuage de particules microscopiques est inhalé par le fumeur. L’acide pyvurique est un composé naturel présent dans l’organisme, ce qui fait dire à son inventeur que ce produit n’a pas d’impact sanitaire. Ce produit sera commercialisé sous le nom de STEEM. Finalement, PMI vendra une e-cigarette traditionnelle sous le nom de VEEV.
  • Reynolds American Inc a également mis au point une cigarette chauffante. Nommée Revo, ce vaporisateur de tabac chauffe du tabac sans le brûler via une pointe de charbon ardent et délivre un aérosol aromatisé. L’idée est d’offrir une alternative aux fumeurs qui n’apprécient pas la cigarette électronique. Les arguments de vente? Une cigarette qui ne produit pas de cendres, ne laisse pas d’odeur de tabac sur les vêtements et les cheveux. Reynolds American espère pourvoir ensuite utiliser un argument sanitaire -cigarettes chauffantes moins dangereuses pour la santé que les cigarettes traditionnelles- mais cela ne sera possible qu’avec l’accord de la Food and Drug Administration (FDA). Revo a été lancée en marché-test dans le Wisconsin en février 2015, ce qui constituait une première étape de test auprès des consommateurs. Test non concluant car la vente a été stoppée quelques mois plus tard. Revo est une adaptation de la cigarette chauffante Eclipse, commercialisée  dans les années 1990. Reynolds American inc teste aussi un autre produit de tabac chauffé, Core.
  • British Américan Tobacco (BAT) teste depuis 2016 son dispositif GLO, au Japon, en Suisse et au Canada. Ce groupe a en revanche stoppé la commercialisation de son inhalateur de nicotine VOKE -développé par Nicoventures, une filiale de British American Tobacco-, qui utilise la technologie des vaporisateurs pour l’asthme. L’inhalateur Voke libère une formulation à base de nicotine par un clapet fonctionnant avec la respiration dans un dispositif médical de la taille d’une cigarette. Il ne contient pas de composant électronique et ne produit aucune combustion, aucune chaleur. Voke avait fait  l’objet d’une autorisation de mise sur le marché au Royaume-Uni délivrée par l’Agence des médicaments pour soulager ou prévenir les envies de nicotine et supprimer les symptômes du syndrome d’abstinence associés à la dépendance au tabac.

 

 

Publicités

Gagner de l'argent facilement sur internet

%d blogueurs aiment cette page :